VERSETS EN FAVEUR DE LA PRE-TRIBULATION

En faveur de la pré-tribulation…

Apoc. 3 : 10 Mar : « Parce que tu as gardé la parole de ma patience, je te garderai aussi de l’heure de la tentation qui doit arriver dans tout le monde, pour éprouver ceux qui habitent sur la terre. ».

Matt 24 : 37 Mar : « Mais comme il en était aux jours de Noé, il en sera de même de l’avènement du fils de l’homme. ».

1 Thess. 5 : 4 Mar : « Mais quant à vous, mes frères, vous n’êtes point dans les ténèbres de sorte que ce jour-là vous surprenne comme le larron. ».

Amos 3 : 18 Mar : « Malheur à vous qui désirez le jour de l’Eternel ; De quoi vous servira le jour de l’Eternel ? Ce sont des ténèbres, et non pas une lumière. » :

Le jour de l’Enlèvement ne peut donc y figurer.

Rem : Actes 2 : 20 = Joël 2 : 31 = le Jour de l’Eternel EST le Jour du Seigneur.

Jean 3 : 36 : « Celui qui croit au Fils a la vie éternelle ; celui qui ne croit pas au Fils ne verra point la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui. »

Rom 5 : 9 : « A plus forte raison donc, maintenant que nous sommes justifiés par son sang, serons-nous sauvés par lui de la colère. »

Ephésiens 5 : 6 : « Que personne ne vous séduise par de vains discours ; car c’est à cause de ces choses que la colère de Dieu vient sur les fils de la rébellion. »

Colossiens 3 : 6 : « C’est à cause de ces choses que la colère de Dieu vient sur les fils de la rébellion, »

1 Thessalonic 1 : 10 : «  et pour attendre des cieux son Fils, qu’il a ressuscité des morts, Jésus, qui nous délivre de la colère à venir. »

1 Thessalonic 5 : 9 : « Car Dieu ne nous a pas destinés à la colère, mais à la possession du salut par notre Seigneur Jésus-Christ, »

1 Jean 4 : 10 SEM : « Voici en quoi consiste l’amour : ce n’est pas nous qui avons aimé Dieu, mais c’est lui qui nous a aimés ; aussi a-t-il envoyé son Fils pour apaiser, par son sacrifice pour nos péchés, sa colère contre nous. ».

Apoc 6 : 16 – 17 : « Et ils disaient aux montagnes et aux rochers : Tombez sur nous, et cachez-nous devant la face de celui qui est assis sur le trône, et devant la colère de l’Agneau ; car le grand jour de sa colère est venu, et qui peut subsister ? »

Apoc 11 : 18 : « Les nations se sont irritées ; ta colère est venue, et le temps est venu de juger les morts, de récompenser tes serviteurs les prophètes, les saints et ceux qui craignent ton nom, les petits et les grands, et d’exterminer ceux qui détruisent la terre. ».

Apoc 14 : 9 – 10 + 19 : « Et un autre, un troisième ange les suivit, en disant d’une voix forte : Si quelqu’un adore la bête et son image, et reçoit une marque sur son front ou sur sa main, il boira, lui aussi, du vin de la fureur de Dieu, versé sans mélange dans la coupe de sa colère, et il sera tourmenté dans le feu et le soufre, devant les saints anges et devant l’Agneau. + Et l’ange jeta sa faucille sur la terre. Il vendangea la vigne de la terre, et jeta la vendange dans la grande cuve de la colère de Dieu.»

Apoc 15 : 1 + 7 : « Puis je vis dans le ciel un autre signe, grand et admirable : sept anges, qui tenaient sept fléaux, les derniers, car par eux s’accomplit la colère de Dieu. + L’un des quatre êtres vivants donna aux sept anges sept coupes d’or, pleines de la colère du Dieu qui vit aux siècles des siècles. »

Apoc 16 : 1 + 19 : « Et j’entendis une voix forte qui venait du temple, et qui disait aux sept anges : Allez, et versez sur la terre les sept coupes de la colère de Dieu. + Et la grande ville fut divisée en trois parties, les villes des nations tombèrent, et Dieu, se souvint de Babylone la grande, pour lui donner la coupe du vin de son ardente colère. »

Apoc 19 : 15 : « De sa bouche sortait une épée aiguë, pour frapper les nations ; il les paîtra avec une verge de fer ; et il foulera la cuve du vin de l’ardente colère du Dieu Tout-Puissant. »


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *